11 – Fermeture et suite


Retour à la table des matières

Etape importante que celle qui regroupe la fermeture du fuselage et le collage des ailes. L’avion prend sa forme définitive, ce qui remonte à un niveau adéquat la motivation de poursuivre les nombreuses finitions encore à venir.


Photo N°1 – Tournage d’ergots de fixation dans du fil laiton 0.80mm.


Photo N°2 – Pose des ergots. Ils permettront un assemblage précis des deux demi-fuselages.


Photo N°3 – Les demi-fuselages prêts pour l’assemblage. Mais…


Photo N°4 – … j’ai failli oublier de poser le renfort pour la jambe de train avant !


Photo N°5 – L’assemblage est très simple : emboîter les ergots, ajouter de la colle cyano sur le pourtour et presser.


Photo N°6 – Et voilà, cela tient tout seul !


Photo N°7 – En croix ! L’allumette est de retour Le Learjet posé sur son train d’atterrissage provisoire en bois de cure-dents. J’ai découpé les surfaces mobiles de l’aile – ailerons et flaps – pour les repositionner légèrement.


Photo N°8 – Les systèmes fonctionnent, à l’exception des phares de roulage qui ont été abîmés lors des nombreuses manipulations de l’aile. Il faut souder deux nouvelles LEDs SMD.


Photo N°9 – Une autre vue de qui est encore un plat de spaghetti, mais qui commence à ressembler à un avion.


Photo N°10 – Fabrication d’une cale à poncer profilée pour aller dans les coins.


Photo N°11 – De l’autre côté collage de papier 400.


Photo N°12 – Et voilà : ça ponce jusque dans le moindre recoin !


Photo N°13 – Le raccord d’empennage a également besoin d’être retouché.


Photo N°14 – Fabrication d’une cale à poncer ronde : un cure-dents, du papier de verre, de la colle, et voilà Very Happy


Photo N°15 – Le joint de l’empennage mérite aussi quelques retouches de Mr.Surfacer 1000.


Photo N°16 – Gravure des lignes de structure. Elles seront extrêmement fines, faites à l’aide de cette échoppe à profil en V.


Photo N°17 – Ajustage de la verrière. Les pourtours à découper sont marqués au feutre bleu.


Photo N°18 – Et on coupe l’excédent avec précaution.


Photo N°19 – Quelques ajustement à la lime et au scalpel et la verrière est prête à être posée.
Oops, le pilote aurait-il perdu la tête ? Même le bras gauche lui en est tombé… petits soucis de hauteur vite réglés à grands coups de scalpel.


Photo N°20 – Le tableau de bord brille de mille feux. Le Learjet d’origine a un tdb beaucoup plus modeste, à l’ancienne, avec les instruments analogiques. Disons que c’est un « modèle spécial secret » ?!?


Photo N°21 – Quelques cartes SID, enroute et un manuel Jeppesen complètent la casquette du tableau de bord.


Photo N°22 – Il n’y a plus qu’à coller la verrière…


Photo N°23 – Pour le masquage des vitres j’ai besoin de bandes masque très fines pour qu’elles puissent épouser les contours. Je découpe ces bandes à l’aide d’un scalpel.


Photo N°24 – Ensuite vient l’application sur les vitres. La tâche est difficile car on voit à pleine la ligne de démarcation entre vitre et montant.
Sur la face opposée j’essaie une autre technique: un masque qui ferait toute la surface.


Photo N°25 – Après avoir bien marqué au cure-dents les bords je découpe la forme.


Photo N°26 – On voit ici la difficulté de la tâche. Déterminer les bords n’est pas facile et l’exemple de cette coupe l’illustre bien : c’est trop court.


Photo N°27 – Donc je continue avec la technique des bandelettes. Une fois tout le tour délimité je couvre l’intérieur à la gomme à dessiner. Celle-ci sèche très vite en devenant transparente, mais elle s’enlèvera facilement comme une peau, par simple frottement. J’ai également bouché le joint de collage de la verrière avec du Mr.Surfacer 1200.


Photo N°28 – Après une première couche de fond apparaissent les petites inégalités du raccord de la verrière…


Photo N°29 – … que j’égalise à l’aide de plusieurs couches de retouches successives. Un pique-huile d’horlogerie se prête bien à apposer de petites quantités de mastique exactement là où il faut, sans trop en mettre. Après l’huilage de palettes d’ancre ceci devient un jeu d’enfant Smile

La mise en peinture a déjà commencée, il est temps de passer à un nouveau chapitre, même si il y aura encore quelques finitions à ajouter ici ou là. Je pense notamment aux ailerons, antennes et porte.

Chapitre précédent <– Haut de page –> Chapitre suivant

* * *

Publicités

Qu'en pensez-vous ? - Please share your comments!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s