Moto – Tension courroie

Un sifflement désagréable à l’oreille, perceptible même sous le casque avec les protections auditives. Il faut inspecter la courroie d’alternateur 🙂

Quatre vis, dépose du cache, contrôle de la tension. La courroie prise entre deux doigts ne doit pas pouvoir être tordue de plus de 1/8 de tour. La mienne faisait presque demi-tour !  Tendre par l’intermédiaire de l’alternateur. Mais cette *@#¦§! de courroie sifflait toujours un peu. J’ai donc utilisé un truc de vieux mécanicien : un pain de savon. Moteur en route, j’ai frotté l’intérieur de la courroie avec le savon sec. Il faut faire TRÈS attention de ne pas laisser la courroie happer le savon ni les doigts évidemment !

L’accès à la vis de tension est plus facile si l’on dépose le réservoir. Chaque fois je bénis la pose de raccords rapides sur les tuyaux d’essence. Ça ne prend qu’une minute pour déposer le réservoir et facilite tellement l’accès à tout ce qui se trouve dans le cadre de la moto.

Ne manquez pas l’article sur le changement de courroie.

En selle, le printemps est là 🙂

 

Publicités

6 réflexions sur “Moto – Tension courroie

  1. I love the picture! I don’t know anything about mechanics but thankfully my husband does. He’s an ex-RAF aircraft engineer. Us girls are so lucky to have guys like you – who seem to be able to fix anything with moving parts. 🙂

Qu'en pensez-vous ? - Please share your comments!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s