Pneu arrière + courroie alternateur

Un petit voyage dans les Dolomites se profile à  l’horizon : 2’000 km d’autoroute et de nombreux cols à plus de 2’000m d’altitude, chargement complet et passagère. Il est grand temps de préparer la route et la mule a aussi droit à un petit lifting : le changement de pneu arrière et la courroie d’alternateur sont au programme de cette cure de jouvence.


J’enfile la salopette qui va bien, retrousse les manches et commence par nettoyer le garage. C’est dingue ce que la saleté peut s’y accumuler en un hiver. Et j’ai horreur de travailler dans un mélange de poussière, des feuilles mortes broyées et de toiles d’araignées. La corvée faite, je fais prestement tournoyer la clé à cliquets et sors la roue arrière en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire.


Oops, il reste moins de la moitié des 2mm obligatoires ! Un contrôle de flics et j’étais cuit… Le pneu est amorti. Je pourrais rouler quelques mois sur les côtés pour user également les bandes de peur. Je comprends enfin pourquoi même les scooters me dépassent ! Avec ce qu’ils louvoient entre les voitures ils ne font pas de pneus carrés, eux :-/ Allez, je ne vais pas en faire tout un plat… ma passagère apprécie la conduite relaxe et j’en suis heureux.


Passage obligé du Karcher à pogne ! J’ai nommé ainsi le tuyau d’arrosage du jardin, le tampon savonné, les gants et l’huile de coude.
Diable, c’est très joli les rayons, mais qu’est-ce qu’on se casse les c******s doigts à les nettoyer. En particulier du côté où il y a le disque de frein. Mais bon, une fois l’an, la mule le vaut bien…


Il a l’air satisfait du boulot, le patron :-) L’entretien à petites doses c’est même amusant. Privée de roue arrière, la moto ne tient sur sa béquille centrale que grâce aux lests innombrables posés sur l’avant : sac de sel, chaînes à neige, antigel en container. Quand l’hiver vient au secours de l’été… Un jour, si possible avant que la moto ne me tombe dessus, je vais m’offrir un petit chariot élévateur de chez la tante Louise.


Rien de tel pour finir cette mise en train qu’un peu de polish sur les chromes. C’est ouf ce que ça brille : on peut même admirer son ego dedans ! Demain je file avec ma roue chez le marchand de pneus faire monter une nouvelle gomme.

De retour du marchand de pneus…


Ceci, on ne le voit que très brièvement quand un pneu est neuf. Qu’elles sont mignonnes, ces petites barbules :-)


La roue arrière, montée à neuf en Metzler Tourance. Un pneu dont j’ai toujours été très content. Le précédent a fait 17’000km ! Un coup d’oeil sur la facture d’antan révèle que le concessionnaire BMW me l’avait facturé le double du prix que j’ai payé celui-ci ! Il y a vraiment de l’abus chez les concessionnaires :-(


Remontage de la roue arrière. Le positionnement en face des boulons n’est pas aisé, il faut un peu tâtonner.


Serrage au bon couple. Les petits gars chez le marchand de pneus m’ont perdu la capsule du moyeu central ! En plus j’ai du faire recommencer le montage car la gomme n’était pas positionnées correctement sur la jante (repère vers la valve). C’est bon marché par rapport au concessionnaire (198 monté/équilibré contre 349 pneu seul), mais il faut surveiller le boulot, sinon c’est n’importe quoi ! Je vous donne le nom pour que vous fassiez attention : PNEUS CLAUDE à Penney, Genève.


Blocage de la pince de frein. Le changement de pneu est terminé :-)

Changement de la courroie d’alternateur


Il faut en premier enlever le réservoir (qui est presque vide fort à propos…). J’apprécie aujourd’hui la pose des raccords rapides.


Et hop ça vient tout seul ! Marrant comme le garage semble petit, on dirait un de ces trucages de perspective ;-)


C’est ici que ça se passe. Quatre vis tiennent le couvercle derrière lequel s’abrite la courroie et l’alternateur.


De nombreux insectes se sont introduits par l’orifice d’écoulement de l’eau et n’ont plus trouvé la sortie. L’endroit est plein de momies…


Ici l’on voit bien la poulie de l’alternateur et la courroie d’entraîment depuis l’axe du moteur.


Déblocage des 3 vis qui tiennent l’alternateur. Cela détend la courroie qui sort sans problème.


C’est en la retournant la courroie qu’apparaissent les petites craquelures dues au vieillissement. Rien de grave, mais la fatigue s’installe. Le changement est préventif…


Enfin, c’est ce que je croyais ! Un problème : la nouvelle courroie ne se monte pas, elle semble trop courte. Je ne veux pas forcer car une tension excessive serait néfaste pour les paliers des poulies. Diable, d’où cela peut-il venir ? Le concessionnaire avait pourtant bien choisi la « bonne » courroie en se basant sur le numéro d’immatriculation…


Eh bien non, il y a erreur : l’ancienne courroie est bien plus longue, ce qu’attestent les numéros de référence. : 611mmm contre 592 pour la nouvelle. Il n’y a plus qu’à retourner chez le conc’ GRRRR.
Je remonte l’ancienne courroie (j’ai bien fait de ne pas l’enlever en la coupant) et l’aventure s’arrête ici pour l’instant. C’est ch***t, mais c’est comme la tartine : elle tombe forcément du mauvais côté …

3 jours plus tard…

Je reviens de chez le conc’ avec A) une « bonne » courroie, B) une nouvelle poulie et 32 francs de moins en poche,. Ce qui somme toute n’est pas beaucoup pour une visite au cher concessionnaire…
Pour A)
  • l’ancienne courroie portait le n° 11.28-1341779-692337 4PK611
  • la fausse courroie (courte) le n° 12.31-7681841-692637 4PK592
  • la bonne courroie (longue) le n° 11.28-1341779-692337 4PK611, bien qu’elle soit référencée chez BMW comme une 12 311 341 779 !! Allez savoir, le b***l, de quoi perdre son latin. Ce qui est important c’est le 4PK611. 4PK c’est 4 stries de forme « PK » et 611 c’est la longueur.

Pour B)

  • Les moteurs supérieurs à n° 3894 6130 sont tous équipés d’usine de la nouvelle poulie supérieure en acier.
  • Mon moteur porte le n° 0301 7391 et il a toujours l’ancienne poulie en aluminium qu’il faudra changer. Je l’ai donc achetée et la monterai quand j’aurai reçu mon extracteur. Il faudra probablement déposer l’alternateur…

Pour la peine de m’avoir filé une mauvaise courroie et fait patienter pour les pièces, le conc’ m’a fait cadeau d’un capuchon de roue arrière, que j’avais perdu chez le monteur de pneus. Un geste de 9 francs que j’ai bien apprécié, BRAVO  :-) Merci à Gaël de la concession BMW Genève !


Voici la fameuse poulie en acier et la courroie qui se déguise sous d’autres références ! Il fallait deviner qu’en langage BMW « 11.28 » se dit « 12.31 »…
Y’a plus qu’à monter. J’attends que le moteur soit bien froid, donc ce ne sera pas avant samedi (je roule toute la semaine).


Deuxième démontage. J’enfile une cale sous l’alternateur pour pouvoir le relever aisément plus tard.

 


L’ancienne courroie enlevée je constate que ma poulie est déjà un modèle acier (voir le test du petit aimant). Ouf, pas besoin de changer…

 


Remontage de la nouvelle courroie. Une tension correcte permet de faire faire un quart de tour à la courroie avec deux doigts.

 


La « vraie » référence en place.

 


Serrage de l’alternateur.

 


Et remontage du cache en plastique. Une opération qui doit bien prendre 10 minutes maximum. J’y ai passé une semaine !

*   *   *
Haut de page

13 réflexions sur “Pneu arrière + courroie alternateur

  1. salut Peter
    un grand merci pour la qualité de tes informations pour faire l’entretien de ta moto

    ce matin j’ai vu sur le Gs forum les raccords que tu a mis et je suis allez voir sur le cite mais il y en à 2 diamètre 6 mm et 8 mm tu peux m’indiquer lesquels commander ?

    encore merci pour ton cite et bonne fin de journée et au plaisir de te lire sur le forum

    Michel Gex

  2. Bonjour Pierre, Grand merci à toi pour tous ces précieux renseignements !
    j’envisage pour ce moi d’Aout, l’achat d’une 1150 GS je suis en courte finale!!! (sur deux QFU)
    lol ,
    à Bientot, Thierry (Bellegarde 01200)

  3. Un grand merci!!! je viens de commander ma courroie sans me tromper et j’ai hate de la monter grace a tes precieux conseils cordialement Fredy

    • Rien de spécial pour la suite du montage. Passer la courroie sur les poulies et revisser légèrement les boulons qui tiennent l’alternateur. Le 3e boulon (à gauche dans le sens de marche) sert à tendre la courroie. On enfile une clé 6-pans depuis l’arrière et la tourne vers le bas pour tendre (8Nm). A ce moment on bloque le boulon sur le devant, ainsi que les 2 autres de l’alternateur.
      Comme il n’y a pas beaucoup de place derrière le tendeur pour enfiler un 6-pan ET une clé dynamométrique j’ai fait la tension au jugé. Un peu mais pas trop.

      • Merci pour votre réponse , je pensais que vous auriez trouvé un truc pour mesurer les 8 Nm sans utiliser l’outil BMW
        C’est vrai que si c’est pas serré assez ça va flapper et par contre si c’est trop serré ça va siffler
        Amicalement

  4. Bonjour

    bravo pour votre site et merci pour toutes les photos beaucoup plus pratique que des revues techniques pas toujours bien explicite.
    Je me suis servi de votre exemple pour faire ma courroie mais sur un 1100 rt . petite différence il y a une canalisation d’huile qui passe devant la courroie et qu’il faut démonter pour pouvoir sortir celle ci. Pour le réglage de la tension j’ai fait à « l’oeil » repère avant démontage, quart de tour de la courroie possible à la main une fois tendue. J’espère que cela ira..

    • Merci Stéphane. « A l’oeil » plus « quart de tour » devrait faire l’affaire. Tu entendras tout de suite si la courroie est trop lâche – elle couine en montée de régime.
      Bonne route :-)

  5. Bonsoir
    Vraiment pratique vos tutos .
    Cela marchera aussi pour une GS 1100 ?
    Pensez vous en faire un pour changement d’embrayage .
    Cordialement.

    • Merci d’apprécier ces tutos :-) Je ne connais pas les dimensions de la courroie de la 1100, tout est possible : identique ou « légèrement » différent…

      Pour l’embrayage j’espère qu’il lâchera le plus tard possible. J’ignore sa durée de vie « normale ». J’ai maintenant 70’000 au compteur, une paille ;-)

Qu'en pensez-vous ? - Please share your comments!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s