2011 – World Expo

Table des matières

  1. Montreux (8 photos)
  2. Le Centre de Congrès & Musique Montreux (11 photos)
  3. Maquettes avions (11 photos)
  4. Maquettes véhicules (8 photos)
  5. Maquettes militaires et assimilées (16 photos)
  6. Le défilé (9 photos)
  7. Figurines (104 photos)
  8. Stupeed Painting (6 photos)
  9. Championnat du Monde Warhammer (9 photos)
  10. Remise des prix (9 photos

* * *

MONTREUX 2011


Contrairement à ce que pourrait laisser croire cette première image, nous sommes bien en 2011 à  M O N T R E U X.

Montreux, ses palmiers, ses palaces et ses cartes postales… Celle-ci eut pu être d’époque, mais elle date bien de ce week-end 2011.


Les voici, les palaces…


Le Montreux Palace est le plus connu. Son parking, à deux pas du centre de congrès où avait lieu l’exposition a fait grincer des dents beaucoup d’exposants au moment de reprendre leur voiture. Des tarifs très… princiers ! Je m’en suis tiré à 31.- par jour, les lève-tard ont été plus chanceux !


Les quais avoisinants sont l’endroit idéal pour se défouler les jambes. Quelques figurinistes, les badges en bandoulière, n’ont pas raté l’occasion de prendre l’air.


C’est sous ce sigle – énigmatique pour le moins - que se cache l’appellation officielle du Centre de Congrès & Musique Montreux.


La manifestation a causé quelques rétrécissements de chaussée, bien gérés par la marée-chaussée. Certains ont même trouvé le parking gratuit idéal !


La pause cigarette c’est à l’extérieur, le temps s’y prêtait idéalement !

* * *

LE CENTRE DE CONGRES & MUSIQUE MONTREUX

Franchissons ces portes enfin ouvertes !
Service de sécurité professionnel omni-présent, contrôle des billets, dépôt des sacs pour ne pas abîmer quoi que ce soit par mégarde. La protection est au niveau de l’évènement : le top !


D’entrée de jeu, l’exposition présente la plus grosse maquette. Oeuvre de Philippe, grand (et long) artiste passionné qui aime les mises en scènes percutantes qui restent gravées dans l’esprit du badaud.


L’ambiance est résolument orientée figurines. En témoignent les nombreux stands de commerçants, dans lesquels les discussions entre experts vont bon train.


Les vitrines invitent les visiteurs à admirer ces figurines, rendues presque réelles par le jeu de subtiles nuances de peinture.


Le café du matin est le bienvenu, souligné par un service impeccable accompagné d’un large sourire. Merci Stéphanie !


La décoration confère indubitablement une ambiance historique à l’événement.


Dans les vitrines, bien à l’abri de mains baladeuses des touts petits – et certains moins petits aussi – les pièces de collection s’offrent aux yeux du spectateur.


Les stands et les espaces repos attendent le visiteur, encore en petit nombre en ces heures matinales. Mais cela va rapidement changer : à la fin de l’exposition ce ne seront pas moins de 10’000 visiteurs qui auront franchi les portes de la World Expo 2011.


A l’étage inférieur, profitant de la quiétude toute précaire des espaces concours, certains se préparent avec assiduité au dur labeur du reporter photographe. Bon travail, Julius !


C’est ici que débute l’espace dédié aux pièces de concours. L’endroit est encore relativement calme, mais il n’est que 10 heures du dimanche matin…
On y trouvera quelques maquettes d’avions, de voitures, de tanks et un nombre impressionnant de figurines. Quand les figurinistes invitent leurs cousins les maquettistes… mais ceci est une autre histoire  !


Peu de temps après la densité des bipèdes augmente et les discussions entre connaisseurs vont bon train.


Le nombre de pièces d’exception est tel qu’il pose un problème majeur à beaucoup de photographes… Aurais-je assez de carte mémoire ? Mes batteries vont-elles tenir le coup ? Autant de bonnes raisons de se gratter la tête !

Problème n°1 : par où vais-je commencer ? Naturellement dans l’ordre avec lequel le visiteur a rencontré les miniatures…

* * *

MAQUETTES AVIONS

A l’entrée des halles du concours sont les maquettes d’avions. Lumière difficile en contre-jour pour de très belles bièces, en nombre malheureusement trop restreint. L’exposition aurait pu accueillir 10 fois plus de maquettes…

Voici donc un choix parmi les plus belles de celles présentes ce week-end. Sans ordre particulier, rien que pour le plaisir des yeux. Je me trais, vous, vous vous régalez !

* * *

MAQUETTES VEHICULES

La catégorie suivante comprenait les véhicules. Ici également, pas d’ordre précis, seul le hasard a voulu que les deux premières soient les modèles de Racing (médaille d’or).

* * *

MAQUETTES MILITAIRES

Les maquettes militaires comprenaient les blindés chenillés, sur roues, amphibies, trains et autres machines guerrières.

* * *

LE DEFILE DU SAMEDI

On continue avec le volet suivant de ce petit reportage…


Le défilé du samedi soir s’organise dans la cour de l’exposition, à grand renfort de raclements de sabots et d’odeurs de crottin.


Le Chef a la situation bien en mains : « Messieurs, c’est clair ! » Ce n’était pas une question…


Le canoni a compris, lui, avant tout le monde. Un p’tit coup de Dézaley pour mieux ajuster le tir et l’artillerie est prête….


… sous l’oeil goguenard de la cavallerie qui n’en pense pas moins.


Les porte-drapeaux de Sainte Barbe piaffent, fiers comme Artaban.


L’attelage de six chevaux n’attend que l’heure.


Les porte-drapeaux des artilleurs sont prêts.


Et la troupe s’aligne fièrement sous le soleil de plomb. Soudain, tout se met en branle. Fifres et tambours, allez EN AVANT MARCHE !

… crrrr. cuikkk, fschhhh PANNE DE TRANSMISSION ! « Veuillez nous excuser de cette interruption momentanée de nos émissions… »


« … nos techniciens ont trouvé l’origine de la panne et ont pu y remédier. Merci de votre patience ! »

Nous sommes le lendemain et la troupe cherche toujours la caserne. Ils ont dû tourner toute la nuit pour retourner enfin à l’Exposition. Deux d’entre eux ont perdu les guêtres en route et donnent l’impression de vouloir s’écrouler endormis d’une seconde à l’autre.

Ce fut un beau défilé. C’est tout ce que j’avais à dire…

*   *   *

FIGURINES

Après cette entrée en matière, voici le plat de résistance de cette exposition-concours. Vous verrez – de par le npmbre de photos – que la manifestation regroupe beaucoup plus de figurinistes que de maquettistes, bien que les deux mondes ne forment idéalement qu’une grande congrégation d’artistes.

Les photos ci-après n’ont à nouveau pas d’ordre, ni de catégorie (historique, fantastique, scratch, etc) ni de niveau (avancé, base ou junior). Place au spectacle…

Ci-dessous quelques variations sur un même thème, le Tambour Anglais 57th Middlesex Regt. Morbide à souhait, le sujet permet de bien se rendre compte de la richesse et difficulté de l’art figuriniste.

On remarquera assez vite qu’il ne suffit pas de prendre une figurine et « la peindre ». Certains y arrivent manifestement mieux que d’autres. Les uns sont les artistes, les autres sont encore les apprentis :D

Il y a trois fois la même réalisation, vue sous d’autres angles. Observez-bien et trouvez-la !

Observez-bien les variations dans la peinture des yeux, du visage, de la barbichette, de l’uniforme, de la blessure. L’harmonie de l’ensemble dépend d’un grand nombre de détails.

C’est ça la peinture de figurines !


Le regard vitreux, mais en même temps brillant. Presque dérangeant. Une blessure qui a eu tout le temps de couler, ça contraste avec l’instantané que représente la figurine.


Les yeux révulsés, le teint assez neutre, l’uniforme bien contrasté, le grain de la peinture invisible, les ombres délicates et les traces de sang en éclat dynamique sont bien en harmonie.


La blessure sur la bouche bien apparente et une blessure qui s’étale en tache. Le regard baissé laisse penser que ce personnage est encore bien vivant.


Un bandage de tête avec une marque de blessure à l’oreille droite. Le regard révulsé avec les pupilles qui partent vers le haut laissent penser que la vie n’habite plus ce buste.


Les yeux révulsés, mais cette fois avec la prunelle qui part vers le bas. De grands contrastes dans la peinture. Une blessure à la bouche discrète. Une apparence de Poltergeist…


Un rendu plus « sale », du vert dans le visage, du sang sur la bandouillière à l’épaule. Une représentation bien différente…


Encore une réalisation, un ton en dessous des précédentes à mon avis. Les ombres sur le visage et l’uniforme sont moins bien marquées, il y a moins de richesse de nuances, l’uniforme est un peu barbouillé. L’oeuvre d’un apprenti certainement, on n’est pas dans la catégorie supérieure.

Des traits de visage presque diaboliques, les pupilles regardent droit en avant. Le rendu est assez simple, mais on « voit » que c’est une peinture. Il manque la richesse des dégradés et la subtilité de contrastes plus naturels.

La suite, avec quelques pièces intéressantes…

* * *

STUPEED PAINTING

Quelques photos du Stupeed Painting. Le nom est probablement une contraction de « Stupid » et « Speed ». Grosse affluence pour encourager les participants, tous d’éminents figurinistes.


Le principe était de peindre rapidement une figurine (la partie SPEED), mais avec des gages (le côté STUPID).


Voici un exemple de gage : peindre avec des lunettes de soleil, ce qui fausse toutes les couleurs. Toutes les 2 minutes, un nouveau gage, orchestré par Eric, son chrono et sa cloche.


Le gage de peindre avec la bouche…


Les candidats sont bruyamment soutenus par leur claque !


Après avoir du changer leur palette avec celle du voisin, c’est au tour d’utiliser les gants de bucheron !


Puis on échange la figurine avec celle du voisin, on se déplace de siège et bien d’autres gages aussi stupides les uns que les autres. Mais ces artistes s’en sont bien sortis et tout le monde a bien rigolé !

* * *

CHAMPIONNAT MONDIAL WARHAMMER

Plongeon dans les abysses du monde Underground de la World Expo 2011 Montreux, avec ses règles que seuls les Initiés maîtrisent à la perfection.

En Maîtres du Monde, Ils dirigent les marches de troupes cauchemardesques vers leur mort virtuelle, dans une ambiance digne des Orques du Seigneur des Anneaux. Ici, c’est le règne des batailles inter-galactyques et des combats féroces, quelque part sur une Galaxie lointaine…


Un descriptif de quelques jeux parmi d’autres. Les règles remplissent des livres entiers, que les Initiés connaissent par coeur.


Pour y accéder il faut prendre une succession d’escaliers de fer et descendre dans les sous-sols du Centre de Congrès…

… ou règne une ambiance sombre à souhait. L’age moyen des participants est jeune, la place est surpeuplée de joueurs qui s’affrontent en batailles terribles.


Les scores sont serrés, les stratégies se calculent par ordinateur imposé, la tension est à son paroxysme. Parfois on entend les beuglements tribaux d’équipes qui se forgent une détermination, ça sent la nourriture et la transpiration.
Un autre monde !


Des figurines sombres peuplent l’antre des joueurs, toutes plus terribles les unes que les autres. Ici on se bat en masse, l’individu n’a pas sa place et la vie ne tient qu’à un coup de dés.


Un monde noir de machines de mort terribles et de personnages délirants.


Ce n’est qu’un jeu, comme l’atteste le dé à jouer sur cette machine de bataille, mais l’ambiance est sinistre et glauque à souhait.


Les masses de combattants marchent en rangs serrés vers la bataille. Comme ces zombies cauchemardesques, elles s’avancent vers leur mort virtuelle.


La bataille est galactique, les croiseurs de l’espace prennent d’assaut les planètes rougeoyantes de lave en fusion. Ici, l’Apocalypse, c’est maintenant !

* * *

REMISE DES PRIX

Le dernier événement de la manifestation, et non le moindre, celui que tout le monde attend avec impatience. Il est sur le point de démarrer : la distribution des médailles !


Le public est rassemblé, la foule est dense pour l’annonce des résultats. L’ambiance est bon enfant…


Les familles sont là, y compris les Eclopés & Son qui se marrent bien.


Excellent orchestre, dont a musique permet à tout le monde de prendre son mal en patience en applaudissant à tout rompre…


Les photographes mitraillent…


Le caméraman est concentré. Nombreuses furent les médailles, à tel point qu’à certains moments il y avait tant de monde sur scène qu’on ne savait plus vraiment où on en était dans les prix.

En l’absence d’affichage des pièces (bug IT…) il était difficile, voire impossible, de savoir qui était primé pour quoi. Impossible également de photographier quoi que ce soit sur la scène…


Mais ces prix, je les connais bien : Médaille d’Or et Best of Show Maquettes ! La statue trône à présent fièrement dans mon salon :-)


Et voici le cadeau qui m’a fait particulièrement plaisir : recevoir une miniature de Guillaume Tell & Fils, à peindre dans la tradition de l’art figuriniste.


A l’ouverture de la boîte – il faut savoir que tout maquettiste ADORE ouvrir les boîtes – une belle pièce en métal.


Voici ce qui sera l’un de mes prochains projets. Un défi pour un maquettiste, mais rien n’est impossible.

Je termine ici ce reportage sur la WORLD EXPO 2011 Montreux, avec, en toute logique, une photo d’une figurine brute, elles qui ont fait l’essentiel de ce spectacle haut en couleurs.

Merci aux organisateurs et un coup de chapeau spécial à trois personnes qui m’ont convaincu d’y participer : Mich, Fred et Eric !

* F I N *

6 réflexions sur “2011 – World Expo

  1. Je vous remerci grandemand, monsieur l’artiste photographe de cette belle prise d’image.
    moi, l’humble peintre aplodie des deux mains la mise en valeurs des pieces presente (y comprie les miennes) qui sublime au possible un travail des longs de pressision, trop souvent mis à mal par nos propres photos.
    encore merci

  2. Bravo Pierre pour cet excellent travail de présentation de tes prises de vues.
    Un vrai professionnel ne saurait faire mieux !
    Encore un grand merci pour l’accès à celles-ci et à bientôt !

Qu'en pensez-vous ? - Please share your comments!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s